Ecologie & Politique

l’ Université Populaire de Toulouse ouvre, durant le dernier trimestre 2015, une série de conférences qui ont pour dénominateur commun l’écologie politique. Nous n’avons aucune illusion sur les résultats de la COP 21 car les gouvernements pour l’essentiel néolibéraux, avides de profits immédiats et qui dirigent le monde n’ont pas pris la mesure du danger qui nous guette.

Notre projet, avec d’autres, est d’élaborer un projet d’émancipation de l’humanité vis à vis de toutes les formes d’oppression. Un projet d’émancipation prenant en compte une nouvelle relation avec la nature, l’environnement et la planète. Le succès d’Alternatiba Toulouse lors du weekend du 12&13 septembre témoigne d’un véritable intérêt pour agir immédiatement proposer ici et maintenant des alternatives aux politiques néfastes pour la planète Il ne sert à rien d’opposer ceux qui agissent immédiatement dans tous les domaines de la vie courante, circuits courts, constructions alternatives, agriculture raisonnée...et ceux qui agissent pour changer le système. Le capitalisme peut absorber bien des expériences et bien des alternatives si on ne touche pas à son logiciel


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 20 novembre 2019
par  Marsanay

La production de combustibles fossiles devrait doubler la limite de sécurité climatique

Le Royaume-Uni a été la première grande économie à s’engager à produire des émissions nettes nettes, mais les subventions à la production de combustibles fossiles dans le pays et à l’étranger, ont déclaré des experts. Photo : Piscine / Reuters
«

mardi 19 novembre 2019
par  Marsanay

L’Amazonie : en première ligne d’une bataille mondiale pour s’attaquer à la crise climatique

L’Institut national de recherche spatiale du Brésil a déclaré que le nombre d’incendies détectés par satellite dans la région amazonienne en août était le plus élevé depuis 2010. Photo : Victor Moriyama / Getty Images
«

samedi 16 novembre 2019
par  Marsanay

L’apocalypse des insectes pose un risque pour la vie sur Terre, préviennent les écologistes

Un rapport affirme que 400 000 espèces d’insectes risquent l’extinction en raison d’une utilisation intensive de pesticides
Damian Carrington éditeur environnement
«