International

Nous proposons ici la seconde partie d’une série de résumés reprenant la dernière publication du mouvement Strike Debt au États-Unis : « The Debt Resister’s operations manual ». Sont présentés ici les chapitres 7 et 8 sur les services financiers alternatifs qui exploitent non-bancarisés et sous-bancarisés, 9 sur les vautours du recouvrement de dette, 10 sur la mise en faillite, et 15 sur l’appel global à construire des luttes contre les dettes sous toutes leurs formes. Comme le CADTM, Strike Debt ne dit qu’une seule chose aux institutions financières : « Nous ne vous devons rien ! »


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 10 mars 2019
par  Marsanay

LES PROCÈS POLITIQUES DES CATALANS EN ESPAGNE

Le procès des neuf prisonniers, en prison préventive depuis plus d’un an et de trois autres responsables politiques, a débuté le 12 février. Cinq membres de la table parlementaire seront jugés dans un second temps ainsi qu’une ex-députée. Par ailleurs, d’autres acteurs moins connus sont en cours (...)

lundi 4 mars 2019
par  Marsanay

« Leur internationalisme et le nôtre »

Alors que l’échéance du Brexit approche [formellement le 29 mars] et qu’aucun accord n’est en vue, nous apportons cette contribution du Dr Paul O’Connell [voir note à la fin de l’Article] sur la question délicate de l’internationalisme et de l’Etat-nation. Soutenant que l’Etat « n’a pas été transcendé, (...)

dimanche 3 mars 2019
par  Marsanay

Algérie : la déferlante du 1er mars 2019

Images d’Alger le 1er mars. Selon diverses informations des mobilisations analogues existent dans d’autres villes. On ne peut qu’être ému par cette déferlante populaire, ces chants rythmés par les jeunes. Une ambiance de stades. E surtout la présence en force des femmes, fait heureux dans l’Algérie (...)

lundi 18 février 2019
par  Marsanay

Aux sources de la crise de Podemos

Des élections anticipées auront lieu le 28 avril en Espagne. Podemos affrontera ce scrutin en pleine crise interne. Pour comprendre les ressorts de la rupture entre Pablo Iglesias (son dirigeant) et Íñigo Errejón (l’ex-numéro deux), Mediapart a interrogé quatre
spécialistes du parti.
PAR FABIEN (...)

vendredi 1er février 2019
par  Marsanay

« Les agences policières et militaires du pouvoir et le contrôle de certains barrios »

L’offensive impérialiste contre le Venezuela, dont le pouvoir a été chaviste et qui est, aujourd’hui, maduriste ne laisse pas de doutes. Les éléments de la transition du chavisme au madurisme ne sont aussi pas un hasard. La structure politique – PSUV-armée-appareil d’Etat– nourrissait cette évolution. (...)

Navigation