Une gestion de l’espace aérien à Toulouse hasardeuse et inquiétante

mardi 9 août 2016
par  Marsanay
popularité : 8%

On a frôlé une catastrophe aérienne dans le ciel toulousain. Ci dessous le communiqué du CCNAT et deux articles de La Dépêche. Inquiétant !


Communiqué du Collectif contre les Nuisances Aériennes de l’Agglomération Toulousaine

Une gestion de l’espace aérien à Toulouse hasardeuse et inquiétante

>> Les statistiques d’accidents données par la DGAC sont d’un accident pour un million de vols donc pour Toulouse -Blagnac une probabilité d’un accident grave tous les 10 ans.
>> A Toulouse le dernier accident qui a causé la mort de 7 personnes a eu lieu en juin1994 avec un avion d’essai qui s’est écrasé en bout de piste de Cornebarrieu limitant le nombre de victimes. Plus de 20 ans se sont écoulés.
>> La semaine en cours nous offre quelques exemples de gestion de l’aéroport pour le moins inquiétante :
>> Qui a pu laisser un avion poubelle décoller de Toulouse-Blagnac le mardi 2 aout en pleine grève du personnel navigant ?
> Que serait il arriver si l’avion en question avait eu le bon goût de décrocher au dessus de l’usine Safran Héracles ?
>> Qui a pu laisser les passagers dans l’ignorance de ce qui leur arrivait ?
>> Second incident , Mercredi 3 août, un vol easyJet en provenance de Mulhouse et à destination de Lisbonne a été dérouté à Toulouse en raison d’un problème électrique. 184 passagers ont été débarqués.
>> Les incidents se multiplient ; l’explosion du trafic aérien et l’utilisation de tout ce qui vole bien ou mal en sont la cause.
>> Vouloir développer le trafic au dessus de la 4 ème ville de France , dans l’aéroport le plus urbanisé de la métropole avec Orly est une hérésie
>> seule une gestion exemplaire qui tient compte de la dangerosité de l’emplacement au coeur de la ville pourra assurer en partie la sécurité des habitants survolés
>> Il faudra bien que les actuels gestionnaires apportent aux riverains des garanties de sécurité ; peut être ce point sera-t-il à l’ordre du jour de la prochaine AG d’ATB où les opposants à la privatisation de l’aéroport se sont invités par l’intermédiaire d’un huissier de justice habilité à prendre en notes tous les débats et se saisir de tous les documents distribués en séance dont le pacte d’actionnaires.
>> L’avenir le dira
>> En attendant , les avions continuent leur ballet au dessus des 100 000 toulousains de Toulouse et de sa périphériearticle de La Dépêche 3 août lire ici
article de La dépêche 9 août lire ici


Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234