Aéroport de Toulouse : Macron rattrapé par son mensonge

dimanche 19 juin 2016
par  Marsanay
popularité : 6%

Les investisseurs chinois qui gèrent depuis un an l’aéroport de Toulouse-Blagnac veulent siphonner la trésorerie de l’entreprise pour se servir un dividende exceptionnel. Emmanuel Macron, qui avait juré qu’il ne s’agissait pas d’une privatisation, se retrouve piégé par son mensonge.
PAR LAURENT MAUDUIT ARTICLE PUBLIÉ LE VENDREDI 17 JUIN 2016, dans MEDIAPART

L’actionnaire chinois convoite la cagnotte de l’aéroport de Toulouse-Blagnac est l’affirmation d’un article de La Dépêche du 01-06-2016.

Casil Europe, le consortium chinois qui détient 49,9 % des parts de la Société Aéroport Toulouse-Blagnac, veut-il faire main basse sur le bas de laine de l’aéroport ? C’est en tout cas la crainte des trois collectivités locales (conseil régional, conseil départemental et Toulouse Métropole) et de la chambre de commerce et d’industrie qui représentent à eux quatre 40 % de l’actionnariat.lire ici

« 


Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930