Quand La Tribune de Toulouse remet au goût du jour le BIP BIP

vendredi 4 août 2017
par  Marsanay
popularité : 7%

Quand vous lirez BIP BIP dans le texte ci dessous il faudra lire :
"Je ne sais qui de la journaliste ou de Mme Assouad a pu inventer une histoire pareille"
http://universitepopulairetoulouse.fr/spip.php?article974

Après la publication d’une interview de Florent Coste, délégué CGT de Latécoère sur le site de de L’Université Populaire de Toulouse et la reprise de cet article dans un communiqué de la CGT Latécoère, nous avons reçu le message suivant de La Tribune de Toulouse :

"Bonjour, Vous avez publié le 1er août sur votre site l’article suivant http://www.universitepopulairetoulouse.fr/spip.php?article974. Cet article met en cause directement notre média. Je cite "Je ne sais qui de la journaliste ou de Mme Assouad a pu inventer une histoire pareille". sous-entendant que La Tribune "invente" des citations pour ses articles.

Il s’agit de propos diffamatoires (passibles de poursuites), nous vous demandons de retirer ce passage.

Par ailleurs, vous avez utilisé sans notre accord nos photos. Ces clichés sont soumis au droit d’auteur et les réutiliser demande une rémunération en conséquence, une autorisation préalable et la mention du crédit photo, ce qui n’est pas appliqué pour toutes les photos. Nous vous demandons donc de retirer ces photos de votre site."

Florine Galeron

Nous avons retiré volontiers la photo initialement publiée dans le journal La Tribune de Toulouse et nous allons supprimer la portion de phrase qui choque ce même journal avec l’accord de Florent Coste, lui aussi contacté par Florine Galeron.. Nous n’avons ni le temps ni l’argent à consacrer à un hypothétique procès. Nous préférons porter à la connaissance du plus grand nombre les méthodes de ce journal.
Quand des citoyen e s des militant e s des journalistes...liront BIP BIP, ils sauront qu’il y avait écrit :"Je ne sais qui de la journaliste ou de Mme Assouad a pu inventer une histoire pareille"