Conférence-débat : " Care, genre et travail social "

lundi 9 janvier 2017
par  Universite Populaire Toulouse
popularité : 5%

L’exemple de l’animation socioculturelle

L’Université Populaire de Toulouse invite Yves Raibaud le jeudi 9 février à 20H30 à la Bourse du Travail, place Saint Sernin, Toulouse.

Qui sont les animateurs.trices aujourd’hui, des femmes ou des hommes ? Font-elles.ils les mêmes métiers ? Sont elles.ils neutres dans leurs pratiques professionnelles, dans les activités qu’elles.ils proposent au public de l’animation ? Qui sont les « publics » de l’animation, des filles ou des garçons ? Comment peut-on analyser le décrochage des filles des équipements socioculturels et sportifs des quartiers à partir de l’entrée au collège ? Les principales propositions de l’animation pour les adolescents des quartiers ne sont-elles pas pensées en direction du public qui pose problème, c’est-à-dire les jeunes garçons en rupture scolaire et professionnelle ?

La première partie de la communication montre que la neutralité du langage professionnel masque les inégalités entre les sexes et pose l’hypothèse d’une matrice masculine et patriarcale à l’œuvre dans les processus de professionnalisation. La deuxième partie, se référant à des travaux de géographie de la ville et du genre, interroge une ville « faite par et pour les hommes » dans laquelle l’intervention sociale se confond souvent avec des cultures urbaines masculines, en centre-ville comme dans des périphéries désignées hâtivement comme « ethniques ».

Yves Raibaud est géographe, maître de conférences HDR, Université Bordeaux Montaigne, membre de l’UMR Passages/Cnrs. Ses travaux portent sur la géographie du genre, la ville, les loisirs des jeunes, les cultures masculines.

«