La ville rose passe sous pavillon rouge

dimanche 1er mai 2016
par  Marsanay
popularité : 12%

Fin 2014, l’aéroport de Toulouse devenait à moitié chinois. Première étape de la longue marche...qui consiste à racheter routes, gares, et diverses infrastructures. Face aux moyens mis sur la table, la région a bien du mal à résister au chant des sirènes de Pékin. Par FREDERICK DESSORT, Mariane


« 

«