Conférence-débat : " 5 ans de « Fukushima », résilience ou résignation ? "

dimanche 7 février 2016
par  Universite Populaire Toulouse
popularité : 10%

Les Amis de la Terre Midi-Pyrénées, les Amis du Monde Diplomatique et l’Université populaire de Toulouse invitent Rémi Scoccimarro, Géographe, Maître de Conférences en langues et civilisation Japonaises à l’Université de Toulouse Jean Jaurès le vendredi 11 mars à 20h30, salle du Sénéchal 17 rue de Rémusat, Toulouse (métro Capitole).

Cinq années après la triple catastrophe du 11 mars 2011, ses effets à moyen et long terme commencent à être de plus en plus lisibles. C’est en particulier le cas des conséquences non physiologiques de l’irradiation d’une partie du territoire japonais : alors que dans les zones dévastées par le seul tsunami la vie reprend peu à peu, les populations évacuées à la suite de l’accident nucléaire connaissent une mortalité grandissante, qui dépasse aujourd’hui le nombre de victimes du tsunami dans le département de Fukushima. Plus que la question de l’exposition aux faibles doses radioactives, ce sont les impacts démographiques, les choix opérés dans la gestion socio-économique de la catastrophe, ou ceux concernant le réaménagement des territoires contaminées, qui s’avèrent ainsi être les plus probants pour juger, et comprendre, les effets de la catastrophe nucléaire.

JPEG - 700.3 ko

Lors de cette conférence seront notamment exposées :
- la notion de co-production de la catastrophe (échec de la protection des villes face au tsunami et logiques d’implantation de centrales nucléaires),
- le contexte économique, politique et social dans lequel se déroule le redémarrage du parc nucléaire,
- la situation des populations évacuées des zones radioactives,
- les capacités d’un état démocratique à faire face à un accident nucléaire majeur.

Rémi Scoccimarro est aussi Membre du Centre d’Études Japonaises (CEJ/INALCO), ses travaux portent sur les mutations de l’espace urbain dans les grandes villes japonaises, en particulier la reconversion des fronts de mer. Depuis le 11 mars 2011, il consacre ses recherches aux conséquences socio-économiques et spatiales du tsunami et de la pollution radioactive sur les territoires et les populations de l’est du Japon.
Dernière publication sur ce sujet : Coordination du dossier « Trois ans avec Fukushima » Les Cahiers d’Histoire Immédiate, Revue du Framespa dont : Scoccimarro Rémi et Taguchi Tarô (2015), « L’emprise nucléaire ou les conséquences non-physiologiques de la catastrophe de Fukushima », Les Cahiers d’Histoire Immédiate, Revue du Framespa (UMR 5136)


Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois