Cinéma-débat : " Le dernier continent "

lundi 26 octobre 2015
par  Universite Populaire Toulouse
popularité : 11%

Lundi 7 décembre à 20h30 à UTOPIA Toulouse, projection unique suivie d’une rencontre avec Vincent Lapize, le réalisateur, soirée organisée avec l’Université Populaire de Toulouse (achetez vos places à partir du 28 novembre).

Vincent Lapize - documentaire France 2015 1h15mn - Musique géniale de Pierre-Laurent Bertolino du collectif Dupain.

LE DERNIER CONTINENT Le film commence comme un rêve éveillé - celui d’un homme qui s’enfonce dans la forêt et découvre des habitations de fortune certaines juchées dans les arbres et où semble régner un bonheur simple et ascétique. Bienvenue à Notre Dame des Landes. Pour ceux qui seraient coupés de toute source d’information depuis quarante ans, Notre Dame des Landes est ce charmant coin du bocage nantais où les élus locaux et les gouvernements successifs se sont mis en tête, au mépris de toute logique économique, écologique et sociale, de construire le méga-aéroport dont le développement de Nantes et sa région ne saurait à leur sens se passer. Là que depuis quelques années, des résistants ont installé sur les zones déjà expropriées une ZAD (Zone à Défendre), où ils ont construit de bric et de broc des espaces de vie et de micro productions agricoles en lieu et place des anciennes.

JPEG - 34.1 ko

Là est l’intérêt du documentaire de Vincent Lapize qui s’est immergé durant deux ans dans la ZAD : nous faire découvrir comment, dans des conditions hostiles, on parvient avec des gens d’horizons sociaux, d’âge et d’origines très différentes à construire une utopie collective devenue concrète. Cadres ayant envie de faire un pas de côté, jeunes en quête de sens, mères de famille en rupture, agriculteurs conquis par une autre manière de voir leur métier que celle imposée par les marchands de pesticides et le Crédit Agricole, tout ce petit monde coexiste, parvient à trouver des instances de décision collectives, organise la vie au quotidien et la résistance toujours nécessaire quand les gendarmes mobiles et les pelleteuses pointent leur nez. Sans jamais tomber dans l’angélisme, le film de Vincent Lapize nous donne à voir des pistes de réflexion et d’espoir bien au delà du problème de Notre Dame des Landes qui donnent chaud au cœur dans ces périodes de désarroi politique.