Le 8 décembre à Marseille, un dispositif « de guerre » face aux « gilets jaunes »

mercredi 6 novembre 2019
par  Marsanay
popularité : 3%

À la suite des coups portés à Maria, Mediapart a découvert l’existence de brigades hybrides de policiers, non formés au maintien de l’ordre et chauffés à blanc par une note du ministère de l’intérieur et une hiérarchie considérant qu’en temps « de guerre », tout est permis. Même le RAID a été associé à la mobilisation.

5 novembre 2019 Par Pascale Pascariello Médiapart

«