tretien Stéphane Sirot sur le mouvement social : « Face à l’inattendu, le pouvoir se cabre »

vendredi 1er novembre 2019
par  Marsanay
popularité : 1%

Les mouvements sociaux récents, des gilets jaunes aux militants climat, reposent aussi la question de l’usage de la violence dans un climat social tendu, de la dénonciation de la répression d’État, mais aussi de la manière dont certains mouvements s’abîment et perdent du crédit en usant d’actions violentes. Comment analysez-vous ce retour de la violence dans le débat social ?

1 novembre 2019 Par Mathilde Goanec Médiapart

« 


Documents joints

PDF - 63 ko
PDF - 63 ko
PDF - 63 ko
PDF - 63 ko