Acte 48 à Toulouse : « Taper les gens à terre, c’est les ordres ? »

dimanche 13 octobre 2019
par  Marsanay
popularité : 1%

À Toulouse, « capitale nationale » pour l’« acte 48 » des « gilets jaunes », la police a réprimé tout de suite et violemment. Gazages massifs, interpellations, saisie de matériel de protection… Après onze mois de mobilisation, les relations entre la population et les forces de l’ordre sont exécrables.

«