L’ANC, une assemblée citoyenne catalane

jeudi 31 janvier 2019
par  Marsanay
popularité : 2%

Dans quelques jours s’ouvrira en Espagne les procès des prisonniers politiques catalans. Le référendum du 1er octobre 2017 et la déclaration d’indépendance unilatérale proclamée par le Parlement catalan le 27 octobre 2017 a entrainé une brutale réaction du pouvoir central espagnol. Le gouvernement catalan a été destitué, le Parlement dissous, le statut d’autonomie suspendu, les anciens ministres et certains députés partent en exil ou sont emprisonnés, 700 sur les 950 maires catalans sont inculpés. 25 responsables d’associations et élu-e-s sont poursuivis
pour rébellion et sédition. Contre eux, le parquet a requis de 7 à 25 ans de prison alors que le mouvement qu’ils ont impulsé est totalement démocratique, pacifique et non-violent.

« 


Agenda

<<

2019

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930