La politique du grand remplacement des classes moyennes et pauvres

samedi 17 novembre 2018
par  Marsanay
popularité : 12%

La Mairie, la CHU , la SNCF, le Crous et d’autres institutions bradent des terrains ou des bâtiments publics....pour faire des logements de luxe.
C’est la politique toulousaine du Grand Remplacement des classes moyennes et pauvres toulousaines au profit due la gentrification et du tourisme d’affaires.
Toulouse 2030 (banques, BTP, promoteurs immobiliers, eau ) est la structure locale proche de la mairie et de Toulouse Métropole pour coordonner cette politique de Grand Remplacement Social dans les endroits les plus beaux et les plus intéressants de notre ville.
Toulouse 2031, qui réunit de nombreuses associations citoyennes et de quartiers se met en place pour résister entre autres à cette politique de gentrification par le bradage de biens publics

Les 1 350 agents de la cité administrative, en centre-ville de Toulouse, sont dans le flou le plus total. Et les syndicats tirent la sonnette d’alarme. L’État envisage une réhabilitation ou un déménagement global des services. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que cela inquiète.Lire la suite

La Cour du Dôme a sans doute crevé le plafond de verre des 10 000 euros le mètre carré pour l’immobilier de prestige en centre-ville. Jusqu’ici, le programme de luxe vendu le plus cher en hypercentre était sans doute celui du « Grand Hôtel », immeuble historique de la rue de Metz, un temps devenu annexe de la préfecture puis squat artistique avec Mix’art Myrys, rénové et réhabilité en 2011 par Pitch Promotion.
Lire a suite


Agenda

<<

2018

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456