La fac de Toulouse est devenue un laboratoire de la « coagulation » des colères

dimanche 22 avril 2018
par  Marsanay
popularité : 3%

Étudiants, demandeurs d’asile, individus et collectifs réunis pour penser et organiser « l’autodéfense populaire » : cette semaine, l’université Jean-Jaurès de Toulouse a vu converger les luttes de divers secteurs militants sur fond d’émeutes dans le quartier du Mirail.
PAR EMMANUEL RIONDÉ
ARTICLE PUBLIÉ LE DIMANCHE 22 AVRIL 2018 Médiapart

« 


Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301