l’ubérisation de la société

mercredi 18 avril 2018
par  Marsanay
popularité : 3%

Livreurs à vélo, échange d’appartements, chauffeurs à la demande et covoiturage : les plateformes en ligne ont chamboulé la vie quotidienne et les relations sociales. Mais la médaille a son revers. Entre précarisation salariale et évasion fiscale, les géants de la Silicon Valley modernisent sur un mode connecté et acidulé le vieux modèle néolibéral. Ils y ajoutent une dimension particulière. Celle du vol de nos données personnelles. Leur socialisation permettrait au contraire de servir des buts d’utilité publique.
Par Pierre Rimbert journaliste et rédacteur au Monde diplomatique.

JPEG - 11 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930