La droitisation de SYRIZA est un gouffre idéologique et moral sans fond…

vendredi 2 février 2018
par  Marsanay
popularité : 5%

Le 15 janvier 2018 a été soumis au Parlement grec, et par la suite adopté par la majorité de SYRIZA-ANEL [Grecs indépendants], le projet de « loi-valise », par lequel le gouvernement Tsipras assure le « bon » déroulement de la 3e évaluation de la situation économique grecque par les créanciers. Ainsi, ce gouvernement suit sa route vers la fin formelle du programme du 3e mémorandum (signée le 14 août 2015), annoncée pour août 2018.

« 


Documents joints

PDF - 105.4 ko
PDF - 105.4 ko