L’aéronautique se cherche une voie dans « le monde d’après »
Article mis en ligne le 1er octobre 2021

par Marsanay

"Invité aux assises de l’aviation par le PAD, Airbus ne s’est pas déplacé", rappelle EMMANUEL RIONDÉ,mais le PAD, n’a pas été invité à l ’Airbus Summit. Le dialogue et le débat ne font pas partie de l’ADN de l’avionneur, bien des riverains de l’aéroport vous le diront. Pourtant un débat aurait pu avoir lieu entre Airbus et le PAD. L’avion zéro carbone ne verra le jour qu’en 2035 que fait on entre 2021 et 2035 ? La question est d’autant plus pertinente que "Boeing prévoit deux fois plus d’avions dans le ciel dans 20 ans " Réduire le trafic ? Le ministre ne veut pas en entendre parler « Si le débat est uniquement de réduire ou pas les déplacements en avion, alors il ne s’agit pas d’un débat environnemental, mais d’une question qui renvoie à la restriction de la liberté de façon de pouvoir se déplacer, et découvrir le monde. » Le droit de se déplacer en avion pour une minorité de la population mondiale quoi qu’il en coute au réchauffement climatique.

Boeing prévoit deux fois plus d’avions dans le ciel dans 20 ans