Sites favoris

  • MEDIACOOP le cactus de l’info

    Avril 2016
    Mediacoop c’est quoi ? Nous avons décidé de créer un média qui relie les citoyens au monde de l’information. Nous nous rendons compte de plus en plus que les micros et caméras se tournent toujours vers les mêmes, avec les mêmes clichés. Pour parler de politique, un politicien, pour agrémenter l’hiver, filmer un SDF. Les puissants aidés de leurs amis, directeurs de publication, parviennent toujours à faire entendre leur voix. Les citoyens, le peuple, la vraie force politique et sociale d’un territoire, ne peuvent quant à eux que se taire. Nous avons donc décidé de donner la parole à ceux que nous n’avons pas l’habitude d’entendre. Notre premier documentaire raconte notre atelier d’écriture à l’accueil de jour de Clermont-Ferrand avec les SDF, relayé par le blog « la rue au quotidien » de Politis.fr . Un premier blog pour les sans abris… Nous voulons aussi entendre la voix des déboulonneurs, des politiques autrement, des militants de tous poils, des lanceurs d’alerte, des prisonniers, des casseurs de pubs, des indignés, des medias libres, des zadistes, des squatteurs, des paysans qui luttent pour le respect de l’animal et de l’environnement, des écolos. Car, nous pensons peut-être naïvement que la solution est de ce côté-ci de la démocratie. Nous interrogeons concrètement la société pour redonner une place à Bourdieu, Sartre et les autres. Nous voulons saboter les clichés sur les banlieues, sur les luttes militantes, sur le terrorisme, sur le capitalisme, sur la fatalité ambiante… Nous avons créé avec pas mal de copains un nouveau monde médiatique, un univers essentiel pour l’indépendance de l’information sous la forme de la CPML (Coordination Permanente des Medias Libres). 74 titres qui existent et qui résistent, qui offre une autre vision du monde ! Nous en faisons partie, nous avons ces mêmes valeurs, ces mêmes combats… Mediacoop Pourquoi ? Parce que nous militons pour deux choses : une information participative, militante, et indépendante mais aussi pour la défense de notre métier : informer est une profession qui mérite salaire. Pour ces deux raisons, nous avons décidé de nous mettre en SCOP : une société équitable san patron ni chef, ou nous sommes à la fois gérant et salarié et dans laquelle nous avons une totale indépendance. Il est important de ne pas être un simple blog. Notre métier mérite quelques codes éthiques et déontologiques : nous ne sommes pas là pour détruire les gens, pour salir une réputation, notre média est un lieu d’enquête, de recoupe des sources, de témoignages, d’interviews, de rencontres. Nous prenons le temps de respecter les sujets, les étudier… Il est important qu’un journaliste soit reconnu pour son travail, nous avons donc décidé d’en faire notre métier. Nous n’avons pas de gros salaires, mais suffisamment pour vivre, pour nous déplacer, pour prendre le temps. Nous ne voulions pas être une société capitaliste. Le but n’est pas de s’enrichir mais de faire grandir la SCOP. Voilà pourquoi nous sommes MediaCoop…
  • Association Henry Pézerat

    Mars 2016
    Présentation L’Association Henri Pézerat a pour but de créer et de faire vivre un réseau d’échanges d’expérience et d’aide aux luttes sociales concernant la santé des personnes en lien avec le travail et l’environnement. Henri Pézerat était convaincu que l’on ne peut séparer production de connaissances et action militante pour la santé, la vie, la justice, la dignité de tous ceux mis en péril par un développement économique dénué de tout respect de la vie humaine. Sur la base de ses travaux, l’association maintiendra indivisible, enrichira et mettra en valeur l’important fonds documentaire qu’Henri Pézerat a constitué durant toute son activité de scientifique militant, au service des victimes en lutte contre les atteintes à la santé aussi bien dans le monde du travail que dans l’environnement. Elle agira pour la mise en œuvre d’une politique de prévention et de santé publique de nature à combattre les risques d’atteinte à la santé physique et psychique. Elle agira en justice, aussi bien en France qu’au niveau international, tant pour la défense de ses intérêts propres que pour celle des intérêts collectifs qu’elle s’est donnée pour objet. Répondant à des journalistes-chercheurs venus l’interviewer en décembre 2008, Henri Pézerat a expliqué sa conviction de la nécessité d’une nouvelle association. Après avoir longuement décrit la force de contre-pouvoirs des collectifs Jussieu et risques et maladies professionnels des années 70 et du début des années 80, la mobilisation collective avec les ouvrières d’Amisol et l’action qu’il a menée pour faire sortir l’amiante de l’invisibilité, il a plaidé pour que « se crée une nouvelle association travaillant sur l’ensemble des risques professionnels et environnementaux ». C’est ce combat que mène l’Association Henri Pézerat.
  • Les Amis du Monde diplomatique

    Les Amis du Monde diplomatique

    Décembre 2015
    Ce site ne comporte pas de descriptif...
  • Avanti Popolo

    Décembre 2015
    Ce site ne comporte pas de descriptif...
  • hussonet portail Michel Husson

    Décembre 2015
    Critique de l'économie, critica de la economia, critique of economics
  • Fondation Copernic

    Novembre 2014
    Site web de la Fondation Copernic

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234