Conference-débat : Le traité européen - Ses conséquences en France et en Europe

dimanche 21 octobre 2012
par  Universite Populaire Toulouse
popularité : 4%

le mardi 30 octobre , à 20H30 au Bijou avec Francois Morin.

Dans la continuité du dernier cycle de formation à l’économie, l’Université Populaire de Toulouse invite Francois Morin afin d’expliquer, et de débattre, autour de l’évolution de la crise économique en Europe et des conséquences de la mise en place du TSCG .

François Morin, est professeur de sciences économiques à l’Université Toulouse I. Il a été membre du Conseil général de la Banque de France et du Conseil d’analyse économique.

Le Traité en cours de ratification instaure une politique de rigueur extrême partout en Europe. Son objectif est de rétablir les finances publiques sur la croyance que ce sont les dépenses inconsidérées des Etats européens qui sont à l’origine de l’actuelle crise des dettes souveraines. Ce diagnostic est malheureusement faux puisque il est facile de démontrer que le surendettement des Etats – pas seulement européens, mais aussi américain et japonais – sont directement liés à la crise financière de 2007 et 2008.

En France, le nouveau gouvernement s’apprête à prendre des mesures de rigueur extrême entérinant par là-même la vision allemande de la crise. Cette politique budgétaire ne peut que conduire à l’impasse. Elle laisse en effet la main libre à la spéculation pour détruire la zone euro, comme cette dernière s’est engagée de le faire depuis 2009. Alors que des scandales financiers majeurs dont celui du Libor ont éclaté depuis, la crise financière ne peut que s’accroître dans une fuite en avant désormais très inquiétante.