Dix années d’autonomies en Italie

mardi 2 janvier 2018
par  Marsanay
popularité : 3%

Nous avons eu en France mai 68. Le « mai » italien est moins connu, mais il a duré plus de 10 ans, et a donné naissance à un mouvement original, le mouvement autonome. Son apogée insurrectionnelle se situe en 1977, au coeur des « années de rêve et de plomb ». Il a fallu une répression terrible pour y mettre un terme, avec l’arrestation et l’enfermement de milliers de personnes. En France, où les étudiants ne firent jamais réellement jonction avec les usines, où tout fut enterré en quelques jours à Grenelle, une majorité décida, cédant à l’amertume, de détourner les yeux de l’endroit où l’histoire avait encore quelque chose à dire. Il est largement temps de faire chemin inverse et de ressusciter le coeur bouillonnant de l’histoire contre l’image d’Epinal de notre mai 68. Comme l’écrivent Nanni Balestrini et Primo Moroni dans la Horde d’or : 77 n’a pas été comme 68. 68 a été contestataire, 77 a été radicalement alternatif. Pour cette raison, la version « officielle » présente 68 comme le bon et 77 comme le méchant ; en fait, 68 a été récupéré alors que 77 a été anéanti. Pour cette raison, 77 ne pourra jamais, à la différence de 68, être un objet de célébration facile.

«