lundi 30 juillet 2018
par  Universite Populaire Toulouse

Main basse sur Toulouse et la métropole ?

Les Toulousain.e.s ont-ils encore la possibilité de modifier de contenir la politique du maire ?
Toulouse est-elle encore à ses habitant-e-s ?

Le moment nous semble venu de mettre en commun nos énergies et notre savoir faire.
« Aujourd’hui, la concurrence n’est pas entre les états mais entre les métropoles » ; ainsi parle Philippe Journo, président de la Compagnie de Phalsbourg, promoteur de la future tour du quartier Marengo. Il ne faut pas laisser Toulouse se « Journoriser » !

La commune, la métropole deviennent des entreprises et le maire un PDG qui privatise, vend les biens communs, découpe la ville selon ses intérêts et ceux de ses amis ; ceci sans oublier quelques constructions « prestigieuses » censées rappeler son passage et flatter son ego.

Le moment est venu d’empêcher la folie urbaine qui se dessine, l’urbanisation qui va de fait organiser les classes sociales selon leurs moyens et qui renforcera les inégalités sociales et spatiales, d’empêcher cette dérive qui donne les clefs de la ville à de grands groupes industriels…
Il est donc temps de mettre en commun toutes les luttes engagées par des citoyen. ne.s organisé.e.s dans des collectifs ou des associations, de partager les expériences, de faire se rencontrer et agir ensemble celles et ceux qui :
• Défendent un autre urbanisme et la mixité sociale….
• Exigent des transports non seulement le respect des droits des usager e s mais également la protection de la planète, ne supportent pas le bruit des avions qui empêche une partie de l’agglomération de dormir…
• Revendiquent que l’eau (re)devienne un bien commun, que sa gestion soit publique et que les transports en commun le restent…

JPEG - 70.9 ko

L’UPT - Université populaire de Toulouse et le DAL – Droit au logement, qui se croisent régulièrement dans les mobilisations, proposent à l’ensemble des collectifs qui agissent dans la cité de se retrouver pour échanger autour, pour commencer, de deux idées essentielles :

- comment organiser dès maintenant la lutte autour de ce que nous avons en commun et que nous considérons comme biens communs ?
- citoyen.ne.s de la métropole, nous voulons décider de la politique qui se mène, en notre nom, dans la cité ; nous revendiquons le droit de nous opposer à un projet, à son prometteur, qu’il soit industriel ou élu ainsi que le droit d’être force de proposition dans nos quartiers et dans notre ville.

Le maire et président de la métropole veut célébrer « Toulouse 2030 » en organisant un colloque les 13 et 14 octobre 2018.
A nous de nous organiser pour préparer« Toulouse 2031 » !

Retrouvons nous le 11 septembre pour un premier contact.


Articles les plus récents

jeudi 16 août 2018
par  Marsanay

Etats-Unis. Une mobilisation de masse déborde l’alt-right

Les organisateurs ont appelé leur manifestation « Union de la droite, épisode 2 ». Comme il arrive souvent avec les films d’horreur, la suite, le dimanche [12 août], de l’affrontement mortel de Charlottesville, dans l’Etat de Virginie, qui s’est déroulé il y a un an (voir l’article publié sur ce site en (...)

jeudi 16 août 2018
par  Marsanay

Nicaragua. Mise en perspective et conjoncture

1.- Les changements, comme cela a toujours été le cas, dépendent des rapports de forces en jeu, à chaque moment. La solution de sortie du gouvernement Ortega-Murillo ne doit pas exclure la flexibilité tactique.
Alencontre/ 2018-08-15 14:30:33
«

mercredi 15 août 2018
par  Marsanay

Les pas en avant de la gratuité

Trente années de domination néolibérale, dont la crise économique commencée en 2008 a été le point culminant, ont pour effet l’introduction du paiement des services publics dans toute l’Europe, en particulier des services d’enseignement et de santé. Mais il n’en est pas ainsi dans tous les services (...)

mercredi 15 août 2018
par  Marsanay

URSS-Histoire. « On ne lit pas les ouvrages de Moshe Lewin de la même façon quand on a sa biographie à l’esprit »

Lewin Moshe, Les sentiers du passé. Moshe Lewin dans l’histoire. Textes présentés et annotés par Denis Paillard, Paris et Lausanne : Éditions Syllepses et Page 2, 2015, 193 pages, 15 euros.
Lewin Moshe, Russie/URSS/Russie (1917-1991). Textes rassemblés et présentés par Denis Paillard, Paris, Lausanne (...)

mercredi 15 août 2018
par  Marsanay

Cultures et élevage en monoculture : impasses productives et impacts climatiques majeurs (II)

Le second volet de notre contribution (voir la première partie publiée le 5 août 2018) sur capitalisme et changement climatique porte sur la monoculture, modèle dominant de production agricole sur le plan mondial. On est sur un terrain où l’impact climatique relève de facteurs plus facilement (...)